PERICLES

Données techniques du banc :

Aucune donnée technique pour ce banc

Présentation du banc :

PERICLES est un ensemble de moyens d’essais constitués de caissons (les murs sont construits en Siporex, un béton cellulaire incombustible avec une couche isolante fixée sur les murs, constituée de Promatech H, un silicate de calcium), four et de systèmes d’analyses chimiques.

La recherche menée sur le risque d’incendie dans les installations en milieux confinés vise à améliorer la compréhension des phénomènes physico-chimiques mis en jeu lors d’un incendie. Lors d’un incendie confiné-ventilé, le manque d'oxygène peut causer une production importante de gaz imbrûlés. Dans les études de risque incendie, et plus particulièrement celle du risque d’inflammation de gaz imbrûlés, il est nécessaire de pouvoir quantifier les températures, les pressions et les espèces chimiques qui se forment et de pouvoir étudier l’influence de paramètres comme celui du pilotage de la ventilation. Compte-tenu du coût des essais à échelle réelle et du problème de répétabilité de ces essais, il est souvent préférable d’étudier ces phénomènes sur une maquette à échelle réduite.

  •  Le premier caisson CERES I (Caisson d’Etude des Risques En milieu Sous-ventilé) est un cube de volume de 8 m3. Il est connecté à un système de ventilation composé de gaines d’admission et d’extraction.

CERES I

  •  Le second caisson CERES II est un cube de volume de 1 m3. L’ensemble a été dimensionné pour être en similitude avec CERES I afin de reproduire les phénomènes observés. Il sera équipé d’un système de brumisation afin d’étudier aussi l’interaction entre un brouillard d’eau et un feu.

CERES II

  •  Dans le cadre de la tranche 2 de la plateforme technologique ‘’PROMETEE’’, il est prévu la construction d’un caisson CERES III parallélépipédique de 15 m3 de dimensions variables (3 m x 2 m x 2.5 m) connecté à un système de ventilation composé de gaines d’admission et d’extraction, en similitude avec l’installation DIVA (9 m x 6 m x 7.5 m) (centre de Cadarache IRSN).

  •  EPB (Etude du Phénomène de Backdraft) est une enceinte de 0,4m3 composé d’un châssis métallique et de surfaces vitrées qui permet de visualiser et de caractériser expérimentalement l’évolution du comportement d’un feu susceptible d’entrainer un phénomène de backdraft.

 

Les caissons sont connectés à un système en continu d’analyseurs chimiques afin d’identifier et de quantifier les espèces gazeuses produites. Une armoire d’analyse COSMA (O2, CO et CO2) et une d’ENVIRONNEMENT SA (O2, CO, CO2 et CxHy)). Un analyseur portable est aussi disponible, ECOM (O2, CO, CO2 H2 et CxHy).

 

 

Pour l’analyse d’espèces plus spécifique, une chaîne d’analyse ponctuelle composé de deux Chromatographes à phase Gazeuse (CG) pour les espèces non mesurables par les armoires d’analyse continue (CxHy spécifiques, COV…) est couplée à un Spectromètre de Masse (SM).

chaîne d’analyse chimiques (CG et SM)

Deux dispositifs expérimentaux existent pour réaliser des études de dégradation thermique. Le four tubulaire (échantillon) et le caisson AFF.

four tubulaire et du réacteur.

Le caisson AFF est une enceinte cubique d’un volume légèrement supérieur de 1 m3 équipé d’un panneau radiant d’une puissance d’environ 20 kW (soit environ 83 kW.m-2).